Modèle pathos cnsa

La CNSA exploite also les données recueillies par les médecins coordonnateurs pour caractériser les résidents des EHPAD, constater. l`évolution de leurs pathologies et adapter en apercevoir la politique de médicalisation des établissements. Le PATHOS est un système d`évaluation mis en place par le Syndicat national de gérontologie clinique (SNGC) et le service médical de la Caisse nationale de l`assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), en 1997. Sa gouvernance opérationnelle a été reprise en 2010 par la CNSA. Pour réaliser l`ensemble de ces missions, la CNSA s`appuie sur l`expertise des docteurs yannick EON et Danièle Steinbach, exerçant respectivement dans les agences régionales de santé de Bretagne et du Centre-Val de Loire et mis à disposition de la CNSA pour cette fonction de portée nationale. Une actualisation du Guide de codage PATHOS, réalisée en collaboration avec les médecins gériatres, a été mise en ligne début 2017. La CNSA participe activement aux travaux de refonte de l`outil PATHOS ménés sous l`égide du Comité scientifique des OFFT AGGIR et PATHOS, présidé par le professeur Jean-Luc Novella. L`actualisation et la réécriture des ordonnances constitutives de cet outil d`évaluation visent à consolider et à mettre. à jour les algorithmes qui permettent le calcul de la charge en soins portée par l`établissement et, in fine, la tarification de l`EHPAD. De 2010 à début 2015, la CNSA a assuré la continuité de service de cette application qui jogging été développée par la CNAMTS. En janvier 2015, une nouvelle version de GALAAD a été mise en œuvre, plus adaptée aux nouveaux modes de communication et permettant une utilisation évolutive (connexion au logiciel à l`aide d`une simple page Internet, possibilité de réaliser les validations en ligne, ergonomie retravaillée…). Face à l`importance de l`évaluation des Ordinary en soins des personnes âgées dans l`allocation des moyens de médicalisation aux établissements d`hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), la CNSA est investie de missions élargies concernant l`utilisation des outils d`évaluation AGGIR et PATHOS. Les médecins coordonnateurs chargés de collecter ces données les saisissent ensuite dans l`application GALAAD.

Les données sont alors validées par un médecin désigné par le directeur général de l`Agence régionale de santé territorialement compétente.

Comments are closed.